UFC-Que Choisir de la Drôme

Association en Drôme

Informer le consommateur pour l’appuyer dans ses choix.

L’UFC-Que Choisir de la Drôme est l’une des 150 associations locales, rattachée à la fédération UFC-Que Choisir. C’est une association loi 1901.

Association dynamique nous sommes présents à Valence, Montélimar, Romans, Nyons, grâce à ses 58 bénévoles et ses 20 enquêteurs.

Nous assurons le conseil de nos 1500 adhérents. Chaque année nous accueillons plus de 1000 consommateurs dans nos permanences. Et répondons à plus de 300 appels téléphoniques par mois et à 80 mails.

Nous communiquons auprès des consommateurs par notre présence sur 2 radios locales ainsi que dans la presse.

Dans nos conférences de presse nous reprenons l’impact local des enquêtes nationales, nous défendons les consommateurs dans tous les domaines consuméristes.

Par nos courriers, et propositions aux parlementaires nous orientons les décisions.

UFC Que Choisir de la Drôme c’est aussi un réseau santé implanté dans les établissements de retraite, de repos ou hospitaliers. Un réseau environnement proche des sujets de ce domaine.

Par cette présence sur Internet nous essaierons de vous donner ce qui manque le plus aux consommateurs ÊTRE INFORME.


Assemblée  générale du 23mars 2017

L’UFC Que Choisir : 40 ans d’action dans la Drôme

A l’occasion de ses 40 années d’existence dans le département, l’assemblée générale des adhérents de l’UFC Que Choisir de la Drôme s’est déroulée à Valence, avec la participation d’Alain BAZOT, Président national, en présence d’un public nombreux et de personnalités dont, notamment, Didier FABRE, directeur adjoint de la Direction Départementale de la Protection des Populations et Estelle BOHBOT, Chef du service Concurrence, Consommation et Répression des Fraudes, Jean-Luc CHAUMONT représentant le Maire de Valence, Maître Romain DE PAULI, avocat au Barreau de Valence et Michel NAMY président de l’UFC Que Choisir de Grenoble.

Bilan local : c’est bien !

Armel ROCHE, président de l’association drômoise de l’UFC Que Choisir a d’abord introduit cette assemblée en soulignant qu’elle marquait le 40ème anniversaire de son existence, et rappelé les actions significatives menées et les principaux succès obtenus, comme l’opération « fracture sanitaire » dans le but de sensibiliser les pouvoirs publics sur l’inadaptation des structures de santé aux besoins essentiels de la population drômoise. De même la campagne « Energie moins chère ensemble » a permis à 1135 drômois d’économiser au total 172.000 €. Ce type d’action se poursuivra en 2017. Le président ROCHE a terminé son intervention par un trait d’humour en rappelant que les consommateurs sont bien plus nombreux que les électeurs mais qu’il est étonnant qu’on n’entende parler que des électeurs en cette période, mais très peu des consommateurs !.

Toujours plus de présence dans le local
Puis Philippe BARNERON, administrateur, a présenté le rapport moral et rappelé notamment le travail des 60 bénévoles ayant effectué l’an dernier plus de 9.000 heures de travail, ainsi que la prise en charge de 3450 appels téléphoniques. Le nombre d’adhérents est resté stable, à plus de 1500. Les litiges -472 dossiers ouverts l’an dernier- ont été traités dans des domaines divers et cette fois l’immobilier (locatif ou copropriété) s’est vu dépasser par les litiges avec les opérateurs de télécommunication et n’arrive plus qu’en seconde place en matière de contentieux. Quant aux représentations externes dans diverses structures en charge de décisions concernant la vie des consommateurs, elles ont été poursuivies et développées. L’association a aussi développé sa présence sur des sujets tel l’alimentation ou la santé dans les écoles, les comités de quartiers et les associations pour informer les consommateurs de leurs droits. Le rapport financier, présenté ensuite par la trésorière, Michèle GENTET, a également été approuvé à l’unanimité démontrant « la bonne santé » de l’association drômoise.

Des engagements nationaux de poidsAfficher la photo contenue dans le message
Alain BAZOT, Président national de l’UFC Que Choisir a ensuite rappelé les combats historiques du consumérisme et la place de la fédération nationale et de toutes ses associations locales dans ce contexte, l’UFC Que Choisir étant la plus ancienne association de consommateurs en France et en Europe. Il a aussi souligné l’importance des supports médiatiques que sont la revue « Que Choisir » au tirage très élevé et, plus récemment, le site web comptant 130.000 abonnés, puis annoncé le développement prochain sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter . Pour terminer, Alain BAZOT a précisé le contrepoids des consommateurs, agents économiques, au sein de cette société libérale alors que certaines organisations professionnelles tentent d’imposer leur diktat aux citoyens en laissant croire à tort que le développement des droits des consommateurs serait anti-économique et laisserait craindre pour le maintien des emplois !. La force opaque des lobbys industriels et de la grande distribution auprès des élus et des politiques tend à le faire croire à tort et conduit, comme on l’a vu récemment à affadir des lois et règlements en faveur des citoyens.

 


Réunion d’information à Nyons

L’UFC QUE CHOISIR de la Drôme a organisé le 7 avril une réunion d’information auprès de la population Nyonsaise  dans un double objectif informer sur nos activités et inciter les consommateurs qui le souhaiteraient à poursuivre l’activité menée depuis de nombreuses années par Daniel Maitrugue et Jean-François Dumez, ceux-ci ayant souhaiter prendre un peu de repos.
Plus d’une trentaine de personne sont venus nous écouter. A cette occasion Armel Roche et Guy Tabardel ont présenté respectivement les activités de l’association et l’actualité sur le contexte actuel des télécommunications. ces sujets ont faits l’objet de nombreux échanges et deux personnes se sont proposées pour savoir en quoi consistait l’activité des bénévoles de Nyons.

Cette réunion a fait l’objet d’un article du Dauphine version locale. A suivre…


 

Assemblée  générale du 17 mars 2016

DRÔME : UN MOUVEMENT CONSUMERISTE FORT

L’UFC Que Choisir de la Drôme a tenu son assemblée générale à Valence en présence d’un public nombreux et de personnalités dont, notamment, Sylvain PREVOST représentant M. le Maire de Valence, Didier FABRE directeur adjoint à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP 26) et Maître Romain DE PAULI, avocat.

Christian LAURENCIN, du Pôle pharmacie du Centre Hospitalier de Valence, a animé une conférence sur la politique du médicament en France et présenté un comparatif sur la méthode d’élaboration des prix avec les autres pays européens. En début de séance Guy TABARDEL a présenté quelques modifications statutaires puis Armel ROCHE, président de l’association drômoise de l’UFC Que Choisir a souligné les progrès de l’action des 60 bénévoles ayant effectué l’an dernier près de 10.000 heures de travail, répondu à plus de 3000 appels téléphoniques et insisté sur l’accroissement du nombre des adhérents (entre 1500 et 1600). Les litiges (504 dossiers ouverts l’an dernier) ont été traités dans des domaines divers et c’est l’immobilier (locatif ou copropriété), cette fois encore, qui reste en tête des contentieux (24%). Concernant toujours les litiges, l’association a évolué vers le statut de lanceur d’alerte. Quant aux représentations externes dans diverses structures en charge de décisions concernant la vie des consommateurs, elles ont été poursuivies et développées.

Le président a aussi insisté sur les améliorations apportées au service des consommateurs : un accueil de qualité grâce à une plateforme téléphonique professionnelle locale, des locaux rénovés et adaptés rue François Pie, dans le centre de Valence, ainsi que des antennes à Montélimar, Romans et Nyons. Mais aussi le lancement d’un site web dédié aux consommateurs du département : drome.ufcquechoisir.fr , présenté à cette occasion par Marie-Claude FAVRAT-PERRIN. Il a rappelé le succès des opérations au service des consommateurs : « Gaz moins cher ensemble », un grand succès en Drôme, et « Fuel moins cher ensemble » initiées par la Fédération nationale

Le rapport financier, présenté par la trésorière, Michèle GENTET, a été approuvé à l’unanimité.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur cette assemblée générale, prenez contact avec nous en laissant vos coordonnées mail sur notre page d’accueil, dans la rubrique adaptée à cet effet.