UFC-Que Choisir de la Drôme

Vie quotidienne

Recensement 2020 : Attention aux arnaques

Le recensement de cette année a débuté le 16 janvier. Cet événement, coordonné par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), peut être propice aux escroqueries.Voici quelques conseils qui vous aideront à ne pas être victime de faux agents ou de faux sites Internet.

C’est L’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) qui s’occupe de la conception du questionnaire, de la collecte des données, de la formation des agents et de l’analyse des réponses. Ce dispositif permet de connaître le nombre d’habitants en France, par commune. Les informations relevées permettent de définir les besoins d’une ville, tant en termes d’équipements que de budget.

Concrètement, chaque foyer interrogé reçoit un courrier d’information huit jours avant la visite de l’enquêteur. Cette lettre rappelle le déroulement et l’utilité du recensement. Quand l’agent se présente au domicile de la personne concernée, il lui propose deux manières de remplir le questionnaire, soit sur Internet soit sur papier. Dans le premier cas, il lui fournit une notice qui contient ses identifiants de connexion au site et indique la marche à suivre. Dans le second cas, il remet les formulaires correspondant au foyer (une feuille de logement + un questionnaire individuel par habitant), qu’il viendra récupérer deux ou trois jours plus tard.

Si les personnes ne sont pas présentes à leur domicile, l’agent laisse un avis de passage, avec un numéro de téléphone à rappeler.

En théorie les choses sont simples, mais… Le lancement 2020, comme chaque année, a été accompagné d’alertes concernant de faux agents de recensement. Ces personnes se rendent au domicile des particuliers et trouve toujours un prétexte pour pénétrer dans le logement. Une fois à l’intérieur, les escrocs repèrent les lieux, commettent un vol ou parviennent à extorquer de l’argent.  Par internet l’escroquerie est aussi possible :  L’an dernier, 60 % des personnes recensées ont répondu sur Internet . Cette nouvelle habitude invite aussi à la prudence. On y trouve des sites frauduleux et même de  faux sites de recensement, qui proposent des services payants. Ils reprennent l’adresse du site officiel, avec une petite faute d’orthographe.  il faut se souvenir d’une seule chose : le recensement est totalement gratuit.

Pour ne pas se faire piéger, il faut retenir deux ou trois petites chose. En premier , Tout agent possède une carte tricolore avec son nom, carte signée par le maire. Il doit vous la montrer. En cas de doute, contactez votre mairie. Par ailleurs, l’agent n’a pas à entrer dans votre domicile : il reste sur le seuil, ou il vous donne les instructions nécessaires et s’en va. Si vous avez choisi le format papier, il reviendra deux ou trois jours plus tard pour le récupérer. Vous répondez donc seul au questionnaire, sauf si vous sollicitez son aide. Le seul site officiel pour remplir le questionnaire en ligne est Le-recensement-et-moi.fr.

Le recensement est un acte citoyen à accomplir avec discernement et vigilance.