UFC-Que Choisir de la Drôme

Bien-être, Commerce, Environnement, Hygiène, Santé

APPLI QUELCOSMETIC

 Une version 2 encore plus efficace

Voilà un bel exemple d’interactivité entre l’UFCQue choisir et les consommateurs ! Lorsque nous avons lancé l’application gratuite QuelCosmetic, en mars dernier, la base de données comportait déjà 5 000 produits. Mais c’est grâce aux utilisateurs, qui nous ont fait parvenir codes-barres et photos des produits manquants, qu’elle s’est considérablement étoffée. Aujourd’hui, ce sont plus de 120 000 références (environ 99 000 à risque et 24 000 sans risque) dont vous pouvez consulter les appréciations établies par nos experts. Cette possibilité de se faire une idée, de façon simple et rapide, de la composition des cosmétiques est manifestement appréciée puisque près de 800 000 personnes ont téléchargé l’appli via l’App Store ou Google Play.

Pas question pour autant de nous reposer sur nos lauriers : nous avons tenu compte de vos remarques et venons de lancer une deuxième version qui collera encore mieux à vos attentes. La mise à jour se fera automatiquement. Voici les améliorations essentielles.

L’historique des scans. Difficile de se souvenir, entre deux visites au supermarché ou à la parapharmacie, si l’on a déjà scanné un produit et quel a été le verdict de l’appli. Celle-ci conserve donc désormais l’historique de vos scans. Vous pouvez vous y reporter à tout moment. Pratique aussi pour établir une liste de courses. Des catégories de population plus précises. Jusqu’à maintenant, les résultats étaient présentés pour trois catégories de populations : adultes, bébés et femmes enceintes, enfants et adolescents.

Désormais, bébés et femmes enceintes font l’objet de catégories séparées, car si de nombreux ingrédients, les perturbateurs endocriniens, sont tout aussi délétères pour les deux populations, il existe aussi des substances à éviter seulement chez les tout-petits mais a priori inoffensifs pour les futures mamans. C’est le cas en particulier du phenoxyethanol. Les réponses de QuelCosmetic sont donc dorénavant plus adaptées, d’autant que nous avons supprimé la catégorie « bébés » des produits qui ne les concernent pas, et ils sont nombreux (produits de rasage, antirides, déodorants, pour ne prendre que quelques exemples).

Des réponses personnalisées. C’est justement pour votre bébé que vous utilisez en particulier notre application ? Vous êtes enceinte et voulez prendre un maximum de précautions pendant votre grossesse ? Au contraire, vous êtes un homme qui n’a que faire des mises en garde destinées aux populations les plus fragiles ? Vous pouvez désormais entrer d’emblée votre profil et ne verrez que les réponses qui vous concernent. À tout moment, lorsque vous parcourez l’appli, vous pouvez modifier ces préférences.

Un filtre vous permet aussi de ne voir apparaître que les produits sans risques. Par ailleurs, vous pouvez décider d’être alerté sur la présence d’allergènes ou non. On parle ici des 26 allergènes de parfum dont la déclaration a été rendue obligatoire par la Commission européenne. D’autres allergènes, qui déclenchent très fréquemment des réactions, comme la methylisothiazolinone ou encore la paraphenylenediamine, sont signalés