UFC-Que Choisir de la Drôme

Santé

Traitement de la douleur

Le risque cardiovasculaire du diclofénac se confirme.

Piocher dans l’armoire à pharmacie pour soulager ses douleurs est un réflexe courant. Mais en ce qui concerne les anti-inflammatoires, mieux vaut se passer de certaines molécules. Disponible uniquement sur ordonnance, le diclofénac (Voltarène et génériques) s’avère très utile pour certaines douleurs…. Cependant, il ne doit en aucun cas être utilisé en automédication, rappelle l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

L’utilisation du diclofénac sous forme orale (comprimés, gélules) est en effet associée à un risque accru d’incident cardiovasculaire, même sur des périodes courtes. C’est la conclusion d’une large étude médicale danoise. Menée sur plus de sept millions d’hommes et de femmes, elle a comparé la survenue de troubles cardiovasculaires après prescription de plusieurs anti-inflammatoires (ibuprofène, naproxène, diclofénac) ou de paracétamol, par rapport à un groupe non traité.

Par rapport aux autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), le diclofénac est associé à une augmentation du risque de 20 à 30 %. Comparés au paracétamol, le Voltarène et ses génériques se démarquent là aussi par un risque accru de 20 %.

En début de 2019 nous verrons arriver une réévaluation qui«prendra en compte cette étude réalisée au Danemark », indique l’ANSM.

Ces résultats confirment l’intérêt des règles de prudence en place depuis plusieurs années. « En dehors de toute prescription médicale », le diclofénac ne doit pas être utilisé. En cas de douleurs, l’utilisation du paracétamol est recommandée en priorité pour l’automédication mais aussi sur prescription. Les AINS, eux, sont à réserver aux douleurs qui ne cèdent pas à cet antalgique.

Quoi qu’il en soit, le recours à un anti-inflammatoire devrait systématiquement s’accompagner d’un conseil médical (médecin ou pharmacien).

 

Même catégorie

Additifs alimentaires

Additifs alimentaires

5 novembre 2018
Appli QuelCosmetic

Appli QuelCosmetic

5 novembre 2018