UFC-Que Choisir de la Drôme

Assurances, Automobile, Santé

Appel d’urgence sur voiture

 

eCall : L’appel d’urgence obligatoire dans les voitures neuves

À partir du 1er avril, tous les nouveaux véhicules doiventt être équipés du système d’appel d’urgence automatique eCall. Une solution qui devrait permettre de sauver jusqu’à 2 500 vies par an en Europe.

Chaque véhicule est équipé d’une carte SIM intégrée et géolocalisée via une balise GPS. Le système génère un SMS au 112, automatiquement en cas de « choc brutal » ou manuellement via un bouton rouge « SOS ». Dès réception, un opérateur rappelle le numéro et analyse la situation avec le conducteur. Si personne ne répond à l’appel, les informations sont automatiquement transférées aux services de secours les plus proches.

Ce sont les sociétés d’assistance, appartenant aux assureurs, qui sont chargées de recevoir les appels, de les filtrer puis de les rediriger après analyse vers les services appropriés comme le SAMU, la police, les pompiers, les services autoroutiers, les dépanneurs, etc.

L’automobiliste peut utiliser ce service en cas de panne. Dans ce cas, l’assistant peut organiser le dépannage ou le remorquage du véhicule en fonction des possibilités offertes par le contrat d’assurance. De même, l’automobiliste est invité à appuyer sur le bouton rouge « SOS » pour signaler un fait dont il est témoin : accident, agression, vol, etc.

Le texte de loi qui régit l’eCall précise que seules les informations absolument nécessaires seront transmises. Ces informations ne seront pas conservées au-delà de l’intervention. En outre, lorsque le système n’est pas activé, aucune donnée n’est transmise ni captée par qui que ce soit.

Si vous souhaitez équiper votre ancien véhicule, c’est possible. Il existe de nombreuses solutions adaptables, à brancher sur une prise USB ou à la prise diagnostic du véhicule (prise OBD) qui établissent une liaison téléphonique via votre smartphone. Par contre, avec ces dispositifs, les coûts d’appel seront à la charge de l’automobiliste.

Même catégorie

Economie collaborative

Economie collaborative

2 juillet 2018