UFC-Que Choisir de la Drôme

Alimentation, Environnement, Santé

Trop de pesticides !

La consommation de pesticides toujours aussi élevée en France et en Europe

Il y a quatre ans, l’objectif affiché par Bruxelles, lors de la réforme de la Politique Agricole Commune, la Politique Agricole Commune, prévoyait de distribuer les aides communautaires aux agriculteurs proportionnellement à leurs efforts en faveur de l’environnement. Cette mesure allait dans le même sens que le plan Ecophyto, voté en 2008 par les parlementaires et qui promettait de réduire de 50%, en 10 ans, l’usage des pesticides et de faire une croix sur les molécules les plus dangereuses. Hélas, les résultats ne sont pas au rendez-vous. En une décennie, globalement, les agriculteurs n’ont pas verdi leurs pratiques et le traitement chimique des cultures a même progressé de 5%. L’an dernier, la France qui est le deuxième consommateur européen, a répandu 66 000 tonnes d’herbicides, fongicides et autres pesticides avec, pour certains, des molécules plus actives, donc plus dangereuses. Ce qui se traduit par des résidus de ces poisons dans près de la moitié des fruits et légumes que nous consommons et pour les agriculteurs un risque accru de cancers, comme l’a souligné l’Inserm.

Le mois dernier, la Cour des comptes a rendu un rapport quasiment inaperçu. On peut y lire que « le budget alloué au verdissement n’est pas justifié par la réalisation d’objectifs environnementaux et que les changements des pratiques agricoles n’ont concerné que 5% des terres de l’Union Européenne, soit seulement 13% des exploitations. Pour les auteurs du rapport, la mesure a coûté 2,2 milliards d’euros rien que pour la France. Ces sommes ont probablement profité à certains, mais le consommateur- contribuable, lui, n’y trouve pas son compte.

Même catégorie

«Le lait de foin » !

«Le lait de foin » !

15 octobre 2018